Le paysage émergent du e-commerce : Headless et Commerce Composable

Face au contexte actuel de pandémie, le e-commerce est devenu le principal moyen pour les entreprises de servir leurs clients, en témoigne le rapide essor des technologies dites headless – ayant attiré 1,5 milliard d’euros de financement entre 2020 et 2021.

Cet article explore les défis rencontrés par le commerce traditionnel monolithique et présente les avantages du headless et du commerce composable pour les entreprises qui cherchent à naviguer dans un paysage économique en constante évolution.

Les défis du commerce monolithique traditionnel

Le commerce monolithique, une solution tout-en-un pour la vente de produits en ligne, est devenu rigide et insuffisant face aux exigences d’un marché hautement concurrentiel. Il dispose d’une structure interdépendante où le front-end est connecté au back-end.

Ainsi, les modifications apportées d’un côté impactent les autres aspects du site. Ce processus nécessite la présence de développeurs et engendre des coûts élevés, en plus d’occasionner des mises à jour lentes et laborieuses.

Les solutions offertes par le commerce Headless

Le commerce headless consiste à séparer le front-end et le back-end d’une plateforme de e-commerce. Cette architecture permet une plus grande liberté de conception, une mise à l’échelle facilitée, de meilleures performances web et mobiles, et une expérience client enrichie. En se détachant du back-end, le front-end gagne en flexibilité et en rapidité pour répondre à l’évolution rapide des besoins des clients.

Cependant, l’adoption de cette technologie peut être freinée par les coûts irrécupérables, c’est-à-dire les dépenses déjà engagées par les détaillants dans leurs plateformes de commerce électronique actuelles. Les entreprises craignent également que la structure headless rende plus difficile la modification de leurs modèles commerciaux pour s’adapter aux marchés en évolution.

Le commerce Composable : aller au-delà du Headless

Le commerce composable est une pratique qui découle de la technologie headless. Il ne s’agit pas simplement d’une innovation technique, mais d’une manière modulaire de concevoir l’organisation du commerce en ligne. L’approche composable consiste à assembler sa propre solution de e-commerce sur mesure, où chaque élément fonctionne de manière indépendante.

Lire aussi :
Pourquoi se lancer dans le domaine des énergies renouvelables ?

Ainsi, les détaillants ont la possibilité de créer un système taillé sur mesure pour répondre à leurs besoins spécifiques et de s’adapter facilement à n’importe quel canal, marché ou méthode nécessaire. Les avantages de cette architecture ciblent spécifiquement les grandes entreprises ainsi que les petites et moyennes entreprises souhaitant une configuration plus flexible.

Les appels d’API ne sont pas seulement utilisés pour relier le back-end et le front-end, mais également pour connecter différentes fonctionnalités back-end entre elles. Cela permet aux commerçants de choisir les services et les solutions dont ils ont besoin et d’effectuer des modifications plus rapidement sans nécessiter de mises à jour globales du système.

La popularité croissante de l’architecture headless et du commerce composable

La montée en popularité de l’architecture headless est considérée comme un catalyseur pour les détaillants en ligne, les aidant à franchir une nouvelle étape de croissance. Avec des attentes clients en constante évolution, les marques de e-commerce doivent se munir des technologies les plus flexibles et les plus évolutives pour sans cesse améliorer les expériences client. Les entreprises ayant investi dans de telles technologies seront mieux armées pour affronter les défis économiques et répondre aux attentes changeantes des consommateurs, en particulier pour celles opérant sur plusieurs marchés, canaux et devises.

En conclusion, le commerce headless et le commerce composable sont une réponse aux défis du commerce monolithique traditionnel : ils offrent plus de flexibilité, la possibilité de construire des plateformes sur mesure et de s’adapter rapidement à un marché en perpétuel changement. En adoptant ces innovations, les entreprises sont mieux préparées pour résister aux turbulences économiques actuelles et capter les dépenses des consommateurs toujours plus exigeants.