énergie géothermique

L’énergie géothermique est-elle rentable ?

énergie géothermique

Dans le but de trouver une source d’énergie alternative pour nous débarrasser des combustibles fossiles, les gouvernements et les chercheurs du monde entier étudient toutes sortes d’options. Une option est l’énergie géothermique. Bien qu’elle soit renouvelable, son utilisation est-elle rentable ?

Les faits sur l’énergie géothermique

L’énergie géothermique vient directement du centre de la terre. Non, il n’y a pas de pipeline parcourant des milliers de kilomètres jusqu’au centre. Il existe des poches d’eau chauffée sous la surface à différents niveaux, appelées «réservoirs géothermiques». En puisant dans ces réservoirs, l’eau chaude et la vapeur peuvent être pompées vers la surface et utilisées pour produire de l’électricité. Au niveau de certains de ces réservoirs, cette température pourrait atteindre entre 200 et 400 degrés.

L’énergie géothermique peut être exploitée de plusieurs manières. Premièrement, il y a l’approche directe. L’eau chaude des réservoirs de la Terre peut être pompée dans les maisons et les entreprises. Un échangeur de chaleur transfère la chaleur au système du bâtiment tout en envoyant l’eau refroidie dans un réservoir pour la réutiliser.

Les pompes à chaleur fonctionnant à l’énergie géothermique utilisent un système à boucle fermée pour extraire la chaleur qui se trouve dans le sol sous le sol. Comme la température reste assez constante, une série de tuyaux peut être enterrée sous le sol, où la chaleur peut être aspirée dans les tuyaux via un fluide en circulation. Ce groupe de tuyaux, appelé «boucle», transmet la chaleur de votre maison à l’aide d’un compresseur électrique et d’un échangeur thermique.

Utiliser l’énergie géothermique à plus grande échelle

Pour utiliser cette source d’énergie de la terre à une plus grande échelle, il faut construire des centrales électriques. Les centrales géothermiques puisent dans les poches d’eau chaude et de vapeur de la terre. Mais, pour atteindre ces poches à haute température ou «réservoirs», un forage doit avoir lieu. C’est le forage qui entraîne des coûts. Un puits foré peut coûter entre 1 et 4 millions d’euros..

Ces puits alimentent trois types différents de centrales. Les usines de vapeur sèche utilisent la vapeur directement du réservoir souterrain pour faire tourner les turbines et produire de l’électricité. Les centrales à vapeur flash pompent de l’eau extrêmement chaude dans le puits En raison des températures élevées, de l’eau se transforme en vapeur et fait tourner les turbines. La vapeur refroidie se condense dans l’eau et est recyclée dans la terre.

Le dernier type de centrale géothermique est une centrale à cycle binaire. L’eau du sol est utilisée pour chauffer un liquide contenu avec un point d’ébullition inférieur à celui de l’eau. Au point d’ébullition, la vapeur générée par le liquide déplace les turbines et crée de l’électricité.

Le verdict

Bien que l’énergie géothermique soit propre et produise beaucoup moins de gaz (CO2, soufre et N2O), son démarrage coûte toujours très cher. Ce qui la rend si problématique est le forage, ainsi que les emplacements géographiques où ces réservoirs souterrains sont accessibles. Tant que le coût du forage et d’autres facteurs n’auront pas diminué, votre meilleure source d’énergie géothermique est une pompe à chaleur.