Peut-on acheter du CBD à l’étranger ?

La culture, la détention et la vente de cannabidiol sont strictement encadrées par la législation. Les implications et les limites concernant les produits bruts et dérivés de la substance diffèrent d’un pays à l’autre. Si la notion de cannabis légal existe dans certains de ces pays, ce n’est pas le cas dans d’autres. Pour savoir si l’on peut acheter du CBD à l’étranger, il suffit de se renseigner sur la réglementation en vigueur du territoire concerné. Découvrez tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.

Que dit la réglementation française sur le CBD ?

Avant de vous rendre en France, vous pouvez avoir des informations sur la possibilité d’y acheter ou non du CBD sur de nombreux sites web spécialisés. Il faut savoir que depuis le 23 juin 2021, le cannabidiol est légal en France. Dans le but de cadrer au mieux toutes les opérations en rapport avec cette substance, certaines dispositions accompagnent cette loi. Pour commencer, il existe des semences spécifiques destinées à la culture. Ces plants sélectionnés avec minutie contiennent un taux de THC inférieur à 0,3 %. Ce taux était auparavant à 0,2 %. En dehors des semences certifiées utilisées, des agriculteurs agrémentés se chargent de la culture. Celle-ci doit être biologique afin de garantir du CBD de très bonne qualité aux consommateurs. Passé l’étape de la culture vient celle de la commercialisation. En ce qui concerne ce point, vous devez savoir qu’il existe une diversité de produits sur le marché du CBD français.

Comme on peut le constater sur cannanews.fr, on retrouve dans les boutiques des huiles de CBD, des fleurs et feuilles de CBD (dont l’interdiction de vente et de consommation a été levée en janvier dernier). Vous pourrez aussi acheter des résines de CBD, des produits cosmétiques et alimentaires contenant du CBD, des cristaux de CBD. Notez que tout le monde ne peut pas être vendeur de cannabidiol. Il est vrai que de nombreux CBD shops physiques et des sites e-commerce concourent à l’essor du marché du CBD, mais vous devez vous tourner vers les fournisseurs les plus fiables. Autrement dit, vers ces commerçants dont l’activité est reconnue officiellement suite à l’immatriculation de leur entreprise.

acheter CBD en France

Qu’en est-il de la vente de CBD au Canada ?

Lors d’un voyage au Canada, vous avez également la possibilité de vous procurer des produits contenant du CBD. Dans ce pays, la notion de cannabis légal est d’actualité depuis le 17 octobre 2018. Le Canada est d’ailleurs le deuxième pays au monde à avoir légalisé le CBD, juste derrière l’Uruguay. En ce qui concerne les implications de cette réglementation, elles sont multiples. Vous ne pouvez posséder ou partager en public que 30 g de cannabis légal entre adultes. Le terme adulte vise les personnes âgées de plus de 18 ans. De façon plus détaillée, les quantités autorisées sont les suivantes :

  • 5 g de cannabis frais,
  • 1 graine de plant de chanvre,
  • 70 g de produit à base de cannabidiol sous forme liquide,
  • 0,5 g de cannabis légal concentré ou solide,
  • 15 g de produit comestible.

Dans les provinces et sur les territoires canadiens, le cannabis légal peut être à usage récréatif ou thérapeutique. Santé Canada est en charge de la supervision de toutes les activités en rapport avec la culture, la distribution et la vente des produits à base de cannabis. Pour en acheter, il suffit de vous tourner vers des fournisseurs ayant une licence de transformation. Ils peuvent être des détaillants de cannabis disposant d’une autorisation de la province ou du territoire de résidence. Ce sont de plus des titulaires de la licence fédérale requise pour la vente du cannabis légal. Ces fournisseurs sont habilités à mettre à votre disposition des huiles de cannabis, des graines viables et stériles, des têtes florales, de feuilles de cannabis.

Lire aussi :
Coffret cadeau CBD : pourquoi choisir le CBD ?

Est-il possible d’acheter du CBD en Suisse ?

Si votre voyage vous emmène en Suisse, soyez certain d’y trouver du cannabidiol de bonne qualité. Son utilisation et sa vente y sont autorisées depuis 2017. La principale condition associée à un produit à base ou dérivé de CBD concerne la teneur en THC. Celle-ci doit nécessairement être inférieure à 1 %. Sur le marché du CBD suisse, il vous sera facile d’acheter divers types de produits. Vous aurez en effet la possibilité d’expérimenter le CBD sous la forme qui vous convient le plus. Que ce soit avec des fleurs séchées, des infusions, des huiles ou encore des produits alimentaires, votre expérience sera sûrement satisfaisante.

Pour ce qui est de l’huile de CBD en particulier, la législation suisse a pris des mesures depuis mars dernier pour la rendre impropre à la consommation. Ces huiles peuvent avoir une odeur et un goût indigestes. Il faudra alors y ajouter des arômes qui sont le plus souvent des produits chimiques dénaturants. Vous devez par ailleurs savoir que les résines de CBD ne sont pas autorisées ni à la vente ni à la consommation en Suisse. L’autre appellation de ce produit est le haschich et il peut être associé à d’autres substances. Méfiez-vous alors des fournisseurs qui pourraient vous en proposer pour ne pas tomber dans l’illégalité.

achat meilleur CBD

Les autres destinations pour l’achat de CBD

Jusqu’à présent, tous les pays n’ont pas encore légalisé le cannabis. Il en est ainsi dans des pays tels que l’Algérie, l’Arabie Saoudite, l’Argentine, la Bulgarie ou le Cambodge. De même, la Chine, l’Égypte et dans certains pays d’Amérique, le cannabis est toujours illégal. À Hong Kong, en Islande ou encore en Indonésie, le même schéma s’observe. Si vous vous rendez en revanche en Inde, en Jamaïque ou au Pérou, vous pourrez acheter des produits contenant du cannabidiol. Une réglementation est néanmoins toujours en vigueur régissant les types de produits autorisés. Des prescriptions relatives à la concentration en THC de ces produits doivent aussi être prises en compte.

Dans certains pays d’accueil, la culture, l’utilisation et la vente de ces produits sont décriminalisées. Être en leur possession n’est pas toujours considéré comme une infraction. Vous ne risquez ni amende ni peine de prison. C’est le cas par exemple des pays comme l’Espagne, le Portugal, les Pays-Bas. Les consommateurs de cannabidiol peuvent continuer de se procurer leurs produits même en étant en voyage. Cela dépend de la réglementation en vigueur relative au CBD sur ces territoires. Il peut arriver que leurs produits privilégiés ne soient pas autorisés à la vente dans ces pays.