Les 3 rénovations incontournables pour réduire la consommation énergétique de votre logement

La rénovation énergétique d’un logement passe en général par trois types de travaux : l’isolation thermique, l’amélioration du système de chauffage et l’installation d’une nouvelle ventilation. On vous explique ici ce que vous devez savoir sur chacun de ces travaux de rénovation.

1 – La rénovation de l’isolation thermique

Isoler les combles

Lorsque le logement à rénover intègre une toiture, la première chose à faire est d’assurer la bonne isolation thermique des combles. En effet, cette partie a tendance à être mal isolée et donc à provoquer de grosses pertes d’énergie. Pour renforcer l’isolation thermique des combles, deux techniques sont possibles : l’isolation par l’intérieur et l’isolation par l’extérieur. Il est généralement conseillé d’opter pour l’isolation par l’extérieur car cette technique est la plus efficace pour optimiser les performances énergétiques. N’hésitez pas à vous renseigner sur les différentes aides financières comme la prime énergie 2024 pour réduire le coût de vos travaux.

Isoler les murs

Quel que soit le type de logement, les murs se doivent d’être correctement isolés pour une isolation thermique efficace. À l’instar des combles, il est possible d’opter pour une isolation par l’intérieur ou par l’extérieur. En isolant les murs par l’intérieur, le coût des travaux est moins élevé. Cela dit, le logement perd en surface habitable et les performances thermiques ne sont pas optimales. C’est pourquoi il est préférable de choisir l’isolation par l’extérieur. Cette technique ne réduit pas l’espace disponible au sein du logement et garantit une meilleure isolation thermique.

Isoler le sol

Parfois, isoler le sol peut s’avérer indispensable dans le cadre d’un projet de rénovation énergétique. Cela concerne notamment les logements équipés d’un sous-sol. En effet, des ponts thermiques entre ce dernier et le rez-de-chaussée peuvent créer des pertes d’énergie conséquentes. Ici, l’isolation peut être effectuée par le dessus ou par le dessous. La première technique implique de poser un isolant sur le sol de la pièce située au-dessus du sous-sol. La seconde est plus pratique car elle consiste simplement à isoler le plafond de la pièce du dessous. Il est également envisageable de refaire complètement l’isolation du sous-sol dans le but d’aménager la pièce.

Changer les fenêtres

L’isolation thermique d’un logement peut aussi passer par le remplacement des fenêtres. Si le vitrage n’est pas assez épais ou que les menuiseries sont vétustes, cela conduit souvent à des déperditions énergétiques considérables. Selon le cas de figure, il faut donc installer un nouveau vitrage ou changer complètement la fenêtre pour améliorer les performances thermiques. Notez que comme pour les travaux d’isolation, il existe des aides pour le changement de fenêtre.

Lire aussi :
Mythes et faits sur l'utilisation de votre chauffe-eau

2 – La rénovation du système de chauffage

Remplacer les équipements de chauffage

Une fois l’isolation thermique effectuée, il peut être nécessaire de rénover le système de chauffage. Cela passe dans la plupart des cas par le remplacement des équipements. Si le logement est équipé d’une chaudière ancienne, il convient par exemple d’installer un modèle plus récent et économe en énergie. Le mieux est d’opter pour un système de chauffage fonctionnant aux énergies renouvelables comme la pompe à chaleur ou la chaudière à granulés. Toutefois, une chaudière gaz à condensation ou basse température peut aussi faire l’affaire.

Installer un système de régulation thermique performant

La régulation de la température peut avoir un gros impact sur la consommation énergétique d’un logement. Le but est d’adapter la température en fonction des besoins des occupants ainsi que des pièces du logement afin d’économiser un maximum d’énergie sans perdre en confort. Pour cela, il est possible d’installer un système de régulation thermique intelligent. Cette démarche fait partie des travaux pouvant entrer dans le cadre d’une rénovation énergétique. Bien entendu, ce système de régulation doit être couplé à des équipements de chauffage performants.

travaux chauffage

3 – La rénovation du système de ventilation

Pour qu’un logement consomme le moins d’énergie possible, il est impératif que le système de ventilation soit efficace. Si ce n’est pas le cas, des travaux de rénovation peuvent donc être requis. L’installation d’une VMC Double Flux figure parmi les solutions les mieux adaptées pour économiser sur la consommation énergétique. Son échangeur thermique permet en effet d’insuffler de l’air chaud au sein du logement, en plus d’expulser l’air vicié à l’extérieur. De ce fait, le chauffage est moins sollicité pour atteindre la température souhaitée dans les différentes pièces.