huile de cbd

Votre CBD est-il différent du THC

Le CBD et le THC sont deux molécules issues du chanvre. Ils possèdent tous les deux une composition chimique identique. Ils sont en effet tous les deux constitués de 2 atomes d’oxygène, 21 atomes de carbone, 30 atomes d’hydrogène, etc. Ce sont des molécules homogènes presque identiques. Pourtant ce sont deux molécules bien distinctes. Généralement la première différence que l’on voit en ce qui concerne ces deux produits c’est que le THC a des effets psychotropes alors que le CBD n’en a pas. Ce qui distingue néanmoins ces deux molécules va bien au-delà de cet aspect. La principale différence se trouve au niveau de la structure chimique. Le THC et le CBD se fixent différemment sur les récepteurs à l’intérieur du corps. Ils procurent ainsi des effets différents aux consommateurs. Vous souhaitez en savoir plus ? Nous vous disons tout dans cet article.

Quelle différence existe-t-il entre CBD et THC ?

Le CBD est considéré comme le deuxième élément qui se retrouve le plus dans le cannabis Sativa. Il possède de nombreuses capacités propres à lui seul. Cette molécule de cannabidiol est réputée pour être non enivrante, ou psychotrope. Elle est également célèbre pour ses propriétés thérapeutiques et ses effets relaxants et vous pouvez en acheter sur Mega Market CBD. Le THC quant à lui l’élément qu’on retrouve le plus dans la plante de chanvre. C’est un produit connu pour ses effets psychotropes secondaires et sa forte concentration.

Si le CBD a la capacité de créer des sensations de bien-être sans effets indésirables, le THC lui doit d’abord créer une sensation d’euphorie en interagissant avec certaines régions du cerveau. La sensation créer par le THC influence pendant quelques instants la manière de penser du consommateur. Le CBD et le THC ont la capacité d’imiter parfois les effets que produisent certains composés chimiques créé par l’organisme lui-même. Il lutte contre les déficiences du système endocannabinoïde en jouant un rôle d’intermédiaire entre les cellules.

Lorsqu’un cannabinoïde est absorbé dans l’organisme, il essaie de se fixer à certains récepteurs qu’on retrouve dans le corps. Les effets diffèrent selon le récepteur sur lequel la molécule se fixe. Le CBD préfère les récepteurs situés dans le corps alors que le THC vise les récepteurs du cerveau. La différence entre le THC et le CBD se trouve donc dans la manière dont les atomes sont disposés et dans les effets qu’ils procurent. Ainsi, en raison de leurs propriétés chimiques différentes, le THC et le CBD affectent le corps différemment.

Comment le CBD et le THC affectent le corps d’une personne ?

Le THC et le CBD sont liés à certains composés naturels appelés terpènes. Ces derniers appartiennent à une grande famille de molécule naturelle très appréciée pour leurs qualités aromatiques. Les molécules de THC et de CBD interagissent de la même manière avec les récepteurs CB2. Cependant, leur interaction avec le CB1 est différente selon la molécule. Le THC par exemple profite de sa structure moléculaire pour agir directement sur le CB1. Cette connexion favorise les effets psychoactifs grâce aux signaux créés dans le cerveau du consommateur.

Le THC est considéré comme un ralentisseur du système nerveux central. Lorsqu’elle est absorbée par l’organisme, la molécule entraîne une sensation d’insouciance et de détente. Le consommateur a des difficultés à se concentrer et il perd le fil de ses idées. Lorsque la dose consommée est élevée, le consommateur perd la notion du temps. Il devient somnolent et amorphe.

Le CBD quant à lui interagit indirectement avec le CB1. Il a la capacité de neutraliser les effets du THC sur le cerveau. Bien que le THC présente de nombreux avantages pour la santé du consommateur, ses effets psychotropes ne sont pas très appréciés. Or le CBD procure les mêmes avantages sans effets psychoactifs. Voilà pourquoi plusieurs utilisateurs optent pour du CBD au détriment du THC.

En 2018, le premier médicament à base de CBD a été approuvé par la FDA. Elle a été fabriquée pour traiter certaines formes rares d’épilepsie. Le CBD est aussi utilisé pour lutter contre les inflammations, les douleurs, les nausées, les dépressions, la migraine, l’anxiété, les maladies inflammatoires, etc.  Le THC quant à lui est particulièrement efficace contre la perte d’appétit et l’insomnie. Il est aussi important dans le traitement des spasmes musculaires, le glaucome, et les douleurs.

Peut-on combiner le CBD et le THC ?

Malgré leur différence, la combinaison du CBD et du THC peut s’avérer efficace dans de nombreux cas. On parle de l’effet d’entourage. Selon plusieurs études, la cohabitation de plusieurs cannabinoïdes permettrait d’améliorer leurs effets respectifs.

Il est vrai qu’utilisés séparément, les cannabinoïdes sont très efficaces. Cependant, cette efficacité est décuplée lorsque le THC, le CBD et d’autres composés de cannabidiol sont ingérés simultanément. Par exemple, lorsqu’ils sont consommés ensemble, le CBD inhibe les effets indésirables du THC qui affectent la lucidité. Les deux molécules peuvent être associées avec des flavonoïdes, des terpènes, etc.

Il a été aussi prouvé que l’association du THC et du CBD est efficace pour atténuer la douleur de certaines maladies comme la polyarthrite rhumatoïde ou encore la sclérose en plaques.

Les médicaments classiques sont parfois inefficaces pour soulager ces symptômes. L’association des cannabinoïdes peut s’avérer être une bonne alternative. Selon une étude, la combinaison univoque de THC et de CBD administré par spray buccal permettrait de réduire les vomissements et les nausées causées par la chimiothérapie.

CBD et THC : Que dit la loi de ces deux cannabinoïdes ?

En considérant leurs effets biologiques et leurs structures chimiques, le CBD et le THC sont presque difficiles à distinguer. Cependant, la loi classe différemment ces deux molécules. Si le CBD est considéré comme un produit tout à fait légal, le THC lui est considéré dans certains pays européens comme un stupéfiant.

Qu’il soit tiré du chanvre ou du cannabis, un produit CBD est légal lorsqu’il contient un taux de THC en dessous du palier autorisé. Cette limite varie selon pays. En France par exemple, le taux de THC qu’on peut retrouver dans un produit CBD ne doit pas dépasser les 0,2 %.

Le CBD est donc un produit généralement légal. Le THC lui n’est autorisé qu’en très infime quantité. Toutefois, les lois varient selon les régions. Si en France, le taux de CBD autorisé est de 0,2 %, aux États le produit peut contenir 0,3 % de THC. Le mieux est donc de s’intéresser à législation de votre région si vous souhaitez consommer du CBD ou du THC.

Vous pourrez trouver dans de nombreuses boutiques spécialisées, des huiles ou des gélules qui respectent la réglementation de l’Union européenne sur le CBD. Il faut souligner que la culture et la consommation de cannabis sont clairement interdites en France. L’usage thérapeutique de la plante n’a pas encore été reconnu par les autorités. En Espagne seul Sativex a été autorisé à contenir des extraits de cannabis ont le THC.

 Il s’agit d’un médicament utilisé pour soigner de nombreux maux. Malgré le fait que le produit soit légal, il est difficile d’obtenir une ordonnance pour l’avoir. Cela montre à quel point la législation sur le THC est dure. Par ailleurs, le CBD n’est pas reconnu comme un complément alimentaire. Il est donc interdit de le commercialiser comme tel. Les utilisateurs peuvent tout de même en consommer en toute légalité. Les amateurs de la molécule espèrent toujours que la législation sur le CBD sera plus assouplie dans les prochaines années.