Compléments alimentaires naturels

Compléments alimentaires naturels : 5 conseils simples à suivre avant d’acheter

Beaucoup d’entre nous sont des utilisateurs de compléments alimentaires. Et par compléments alimentaires, je ne parle pas seulement des multi-vitamines. Les compléments comprennent non seulement des vitamines et des suppléments minéraux comme le complexe de vitamines B et les pilules de calcium, mais également des suppléments à base de plantes et d’autres comme la glucosamine et la lutéine. Alors, comment choisir le bon ? Voici quelques conseils simples à prendre en considération :

1. Parlez à votre pharmacien

Je conseille souvent aux lecteurs de parler à leur médecin, mais dans ce cas, parlez-en à votre pharmacien : surtout si vous prenez des médicaments à long terme. Les suppléments alimentaires à base de plantes, par exemple, peuvent provoquer des effets secondaires lorsqu’ils sont mélangés à des médicaments sur ordonnance ou réduire l’efficacité d’un médicament. Par exemple, le millepertuis peut réduire l’efficacité des contraceptifs oraux. Certains autres suppléments, comme l’ail, peuvent interférer avec votre capacité de coagulation sanguine (quelque chose à garder à l’esprit si vous avez une hospitalisation à venir). Ces effets peuvent mettre la vie en danger, vous devez donc toujours consulter votre pharmacien avant de commencer un nouveau complément alimentaire naturel.

2. Soyez un détective d’étiquette

Tous les suppléments à base de plantes doivent porter sur l’étiquette le nom de l’herbe, une liste complète des ingrédients, la taille de la portion, les ingrédients actifs, la quantité et les informations du fabricant. Si vous avez le choix, optez pour des compléments alimentaires naturels portant le logo “EVE Vegan”. Cela signifie que le produit répond à des critères véganes très stricts s’appliquant autant aux contenus qu’à leurs contenants. Les produits sont entre autres exempts de phtalates, de nanoparticules, de parabènes, de bisphénols ainsi que d’autres substances classées nocives par la communauté scientifique.

Par exemple, les compléments alimentaires naturels myveggie sont tous labellisés EVE Vegan ! Ce label est valable partout dans le monde et permet de garantir que les produits respectent bien les principes essentiels du véganisme selon les critères internationaux. Suivant strictement les exigeantes normes européennes, tous les compléments alimentaires myVeggie sont conçus et fabriqués en France, avec des extraits de plantes titrés et issus d’une agriculture responsable, et sans substances issues de l’exploitation animale.

3. Choisissez des suppléments à ingrédient unique

La combinaison de plusieurs ingrédients dans une seule pilule n’ajoute pas vraiment de valeur supplémentaire ni d’avantages médicaux. Jetons un coup d’œil aux suppléments de calcium. Une pilule peut contenir 600 mg de calcium. Mais si vous ajoutez du magnésium et de la vitamine D dans la même pilule, la quantité de calcium sera moindre. Un autre exemple que je vois souvent est la glucosamine pour la santé des articulations. Une pilule de glucosamine à ingrédient unique contient généralement de 500 à 750 mg. Mais une pilule multi-ingrédients avec du sulfate de chondroïtine ajouté contient beaucoup moins de glucosamine. Alors tenez-vous-en à un complément alimentaire naturel contenant l’ingrédient le plus bénéfique, pas les ingrédients de soutien.

4. Soyez réaliste

Certains compléments peuvent aider à prévenir certaines conditions (par exemple, le fer peut aider à prévenir l’anémie) mais rien n’a été prouvé pour guérir une maladie grave. Si vous entendez ou lisez sur internet qu’un supplément peut traiter ou guérir une maladie ou vous aider à perdre du poids rapidement, votre niveau de scepticisme doit immédiatement s’élever. Le meilleur endroit pour rechercher des informations fiables sur les compléments naturel est sur le site officiel economie.gouv.fr section répression des fraudes.

5. Choisissez une marque de confiance

Les réglementations sur les compléments alimentaires naturels ne sont pas aussi strictes que pour les médicaments, la qualité peut donc varier. Prenons l’exemple des suppléments d’huile de poisson : il peut y avoir beaucoup plus que de l’huile de poisson dans un lot de pilules. Les polluants comme les PCB, le mercure, le plomb, etc. ne peuvent être ignorés. La meilleure pratique consiste à choisir une marque connue en laquelle vous pouvez avoir confiance. Comme les compléments alimentaires naturel myveggie et leur label européen.

Malheureusement, en conclusion, il n’y a pas de manuel sur l’achat de suppléments naturels – et l’industrie change souvent aussi. Votre meilleur pari est toujours de parler à un professionnel de la santé avant de commencer tout nouveau supplément.