gecko leopard carrot tail

Faits intéressants sur le gecko

Le gecko est un lézard extraordinaire, un triomphe de l’adaptation et la diversité. Sur les 5600 espèces de lézards de la planète, plus de 1500 appartiennent à la l’infra-ordre appelé Gekkota. Qu’y a-t-il d’intéressant à savoir sur ces lézards si omniprésents ? Voici des faits intéressants sur le gecko, ainsi que quelques images étonnantes d’espèces que vous n’avez peut-être jamais vues avant.

gecko diurne
Gecko diurne à poussière d’or : Phelsuma laticauda
gecko léopard
Gecko léopard commun : Eublepharis macularius

Les geckos peuvent varier considérablement en longueur. Le plus petit (Sphaerodactylus ariasae) est minuscule, un peu moins de deux centimètres de longueur. Cependant, certaines espèces peuvent atteindre 60 centimètres. Le plus gecko grand jamais découvert, le Hoplodactylus delcourti de Nouvelle-Zélande, est malheureusement aujourd’hui disparu.

Sphaerodactylus ariasae
Sphaerodactylus ariasae
gecko queue de feuille à ligne
Gecko queue de feuille à ligne : Uroplatus lineatus

La plupart des espèces de geckos sont nocturnes. Ils ont une lentille de l’œil qui s’agrandit dans l’obscurité, ce qui rend leurs yeux plus de 350 fois plus sensible à la lumière que les nôtres.

gecko nain de William
Gecko nain de William ou gecko bue neon : Lygodactylus williamsi
Phelsuma ornata
Gecko diurne orné : Phelsuma ornata

Le nom gecko vient de la langue indonésienne : gekoq. Même dans cette langue ce n’est pas un vrai mot, mais une imitation des sons que le gecko fait lors de l’interaction avec les autres de son espèce.

tarente de Mauritanie
Tarente de Mauritanie ou gecko des murs : Tarentola annularis

Les geckos n’ont pas de paupières. Ils ont une membrane transparente à la place. Ils lèchent leurs yeux afin de les garder propres. Personne ne sait vraiment si la membrane est suffisamment insensible pour qu’ils se lèchent sans rien sentir. Nous savons cependant que cela ne leur fait pas mal : ils ne le feraient pas sinon !

gecko Oedura tryoni
Oedura tryoni

S’ils se défendent, la plupart des espèces de geckos peuvent perdre leurs queues. Beaucoup de gens pensent que le gecko perd sa queue car c’est la partie la plus susceptible d’être saisie par un prédateur. Bien qu’elle puisse être une cible évidente, la réalité est que lorsque le gecko perd sa queue, elle continue de gigoter pour distraire le prédateur et ainsi s’échapper.

Goniurosaurus orientalis
Japanese cave gecko : Goniurosaurus orientalis

Lorsqu’un gecko perd sa queue, il revient souvent plus tard pour voir si elle est toujours là. Si c’est le cas, alors il la mange. C’est parce que le gecko utilise une partie de sa queue pour stocker les nutriments afin qu’il puisse passer à travers les périodes difficiles, lorsque la nourriture est rare.

gecko babillard
Gecko babillard : Ptenopus garrulus

Contrairement à de nombreuses espèces, le gecko prospère autour des humains. Dans les régions chaudes du monde, l’arrivée d’un gecko à la maison est accueilli comme un signe de bonne chance, car ils peuvent aider à débarrasser la maison des insectes indésirables.

Hoplodactylus rakiurae
Gecko arlequin : Hoplodactylus rakiurae

Les ventouses des geckos sont hautement spécialisées. Cela leur permet, au grand étonnement des spectateurs humains, de grimper sur des surfaces verticales (tant qu’elles sont lisses).

gecko Phelsuma klemmeri
Phelsuma klemmeri

Les geckos peuvent se coller aux murs et aux plafonds en raison de la nature attractive intermoléculaire de la force de van der Waals. La force de Van der Waals (ou interaction, ou liaison) comprend des attractions et des répulsions entre atomes, molécules et surfaces, ainsi que d’autres forces intermoléculaires.

gecko diurne de madagascar
Gecko diurne de Madagascar : Phelsuma madagascariensis

Les geckos sécrètent également un liquide à partir d’une glande spéciale. La glande leur permet d’absorber un liquide et de l’évacuer selon la surface où ils sont et à tout moment donné. De cette manière, le liquide permet une adhérence maximale à cette surface.

gecko Gonatodes vittatus
Gonatodes vittatus

Comme vous l’avez déjà vu, les geckos existent dans une grande variété de motifs et de couleurs. Certains d’entre eux peuvent changer leur couleur et d’autres devenir plus clair le soir.

Correlophus ciliatus
Gecko à crête : Correlophus ciliatus

Les geckos aiment muer. La plupart des espèces le font à intervalles réguliers, en particulier quand ils sont autour de bonnes réserves d’eau. Le gecko léopard muera tous les deux à quatre semaines. Toutefois, le gecko n’est pas un gaspilleur, la plupart des espèces va manger la peau pour les éléments nutritifs qu’elle contient.

gecko volant de kuhl
Gecko volant : Ptychozoon

Le Ptychozoon (ci-dessus) est également connu comme le gecko volant. Il a évolué pour pouvoir se cacher contre le côté des arbres, mais ce n’est pas le plus intéressant. Il peut sauter en l’air et ouvrir ses “volets” qu’il utilise ensuite pour contrôler sa chute. Il peut “voler” jusqu’à 60 mètres.

gecko écaille de poisson
Gecko écaille de poisson : Geckolepis sp

Il y a sept divisions (connus sous le nom de familles) dans l’infra-ordre Gekkota. Cela inclut le Pygopodidae, qui a un corps long et élégant mais pas de pattes avant, et avec des pattes arrières rudimentaires. Il peut ressembler à un serpent, mais ce n’en n’est pas un. Il a d’ailleurs une langue non fourchue.

gecko Pygopodidae
Paradelma orientalis

Les œufs de gecko prennent environ 40 à 60 jours pour éclore. Après cela, il faudra une année avant qu’ils soient prêts à s’accoupler. En moyenne un gecko va vivre jusqu’à 10 ans, mais un certain nombre d’espèces vivra le double. La durée de vie la plus longue enregistrée en captivité est de 27 ans. Donc, si vous avez 15 ans et que vous voulez un gecko comme animal de compagnie, vous devez réaliser que vous l’aurez toujours quand vous aurez trente ans ! Source.

gecko tokay
Gecko tokay : Gecko gecko