Quels sont les 3 meilleurs nettoyants maison pour parquet ?

Le parquet est un matériau de revêtement qui vous permet de créer une atmosphère chaleureuse et confortable. Pour que son rendu soit esthétique, il faut qu’il soit parfaitement propre. Le temps qui passe et la saleté ont un impact sur votre parquet qui perdra de son charme s’il n’est pas parfaitement entretenu.

L’utilisation de produits du commerce n’est pas nécessaire pour entretenir correctement un parquet. Le vinaigre blanc, le bicarbonate de soude ou encore le savon noir peuvent devenir vos alliés écologiques et économiques pour nettoyer efficacement votre parquet.

Les meilleurs nettoyants maison pour parquet

Avez-vous un parquet à la maison ? Alors, vous savez qu’il faut utiliser les bons nettoyants pour le rendre propre, sinon vous risquez de l’abîmer. Heureusement, il existe différentes recettes de nettoyage maison qui fonctionnent pour tous les types de parquets. Ils sont super efficaces et beaucoup plus économiques que les produits commerciaux. Et ne vous inquiétez pas, ils sont faciles à préparer et prêts en 2 secondes.

Pour débuter : un coup de balai ou d’aspirateur

On peut le dire tout de suite, rien ne sert de laver vos parquets sans les dépoussiérer au préalable. C’est pour la bonne cause. Non seulement le nettoyage est plus simple, mais il est aussi moins risqué. Certaines salissures peuvent rayer votre parquet en étant comprimées sous la serpillère.

On commence donc avec un balai ou un aspirateur, en respectant le sens des lames. Entre les lavages, ce durcissement aide également à empêcher la poussière de se déposer sur le bois. Et à protéger le sol de l’usure et à conserver son éclat.

aspirateur parquet

Vinaigre blanc et bicarbonate de soude

Ne répondant pas à tous nos besoins, le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude sont des produits naturels bien connus pour nettoyer les maisons et le linge.

Pour tous les parquets, le vinaigre va redonner de l’éclat. Mais à condition de l’utiliser à petites doses et de ne pas trop rajouter d’eau. C’est très important. Cela crée un mélange bien proportionné :

  • 1 verre de vinaigre et 1/2 tasse de bicarbonate de soude (effervescent, très dramatique et tout à fait normal)
  • 5c à soupe d’eau.

 Plus tard :

  • Trempez votre serpillère. Avec cette quantité, il ne sera qu’humidifié. C’est ce qu’il faut. Encore une fois, vous ne devriez jamais laver votre parquet avec beaucoup d’eau. Il n’aime pas ça.
  • Appliquez sur toute votre surface en insistant sur les taches.
  • Laisser sécher.

Conseil supplémentaire : en fonction de la surface à nettoyer, préparez un peu plus de produit en respectant toujours le dosage indiqué et l’effet « mouillant ».

vinaigre blanc

Le savon noir seul pour certains parquets

Quel est le point commun entre tous ces parquets ? Ils bénéficient d’un film protecteur en surface. L’huile, la cire ou la résine qui les enrobe les rend plus résistants aux chocs et aux taches. On fait cependant attention aux produits d’entretien pour les nettoyer.

Certains peuvent être trop abrasifs. C’est là que le savon noir de ménage est très intéressant et même conseillé. Nettoyant, mais aussi dégraissant. C’est un produit naturel bien connu et reconnu pour le nettoyage en profondeur de tous types de parquets. Voici les étapes à suivre :

  • Trempez la serpillère et essorez-la soigneusement pour qu’elle soit juste humide.
  • Passez sur votre parquet. 
  • Laissez sécher.
  • De temps en temps, pensez à compléter avec :
    • Cirage des parquets cirés : tous les 2 ans.
    • Finition à l’huile pour sols huilés : une fois par an.

Conseil supplémentaire : utilisez un balai et un chiffon propre pour sécher le sol. Ceci est important, car sinon il risque de se déformer.

meilleur nettoyant maison parquet

Savon noir et vinaigre blanc

Une couche de vernis ou d’encaustique et vos parquets bénéficient d’un film protecteur encore plus résistant au temps. Ce traitement permet également un entretien rapide et simple.

Lire aussi :
Redonnez vie à votre grenier : 4 conseils pour un nettoyage et débarras efficaces

La méthode au savon noir est adaptée (1 bouchon pour 1 litre d’eau). Mais si le sol est un peu bouché, vous pouvez ajouter 1/2 bouchon de vinaigre blanc. Ensuite, la même consigne, gardez la bonne réflectivité d’une serpillière humide uniquement.

Conseil supplémentaire : à la place d’un balai et quel que soit le type de parquet, vous pouvez utiliser un balai microfibre. Encore plus doux et plus adapté, il convient aussi pour ramasser la poussière.

savon noir

L’entretien et le nettoyage des différents types de parquets

Un nettoyage régulier des parquets permet de conserver leur éclat au fil des années. L’entretien et le nettoyage des parquets ne sont pas trop limités. Mais selon les différents types de parquets, certaines précautions sont à prendre pour en prolonger la durée de vie.

Avant de penser aux différents produits d’entretien, il est indispensable de commencer par balayer le sol pour enlever la poussière. Pour de meilleurs résultats, nous vous recommandons d’utiliser un chiffon doux.

Un parquet vitrifié

Les parquets contrecollés proviennent d’un processus de traitement différent de celui des parquets massifs. Leurs lames sont en fait composées de 2 ou 3 couches de natures différentes : parement, noyau central et dos.

Tout comme le parquet massif, l’entretien des parquets contrecollés est facile et varie selon la finition. Leur couche abrasive en bois noble permet également de leur redonner leur éclat d’origine au fil des années par ponçage. C’est l’épaisseur de cette couche qui détermine combien de fois vous pouvez poncer votre parquet vitrifié.

Les 3 épaisseurs du parquet contrecollé lui confèrent un peu plus de stabilité qu’un parquet massif face aux variations d’humidité. Si sa finition brillante le protège, il a tout de même besoin d’un nettoyage régulier avec un chiffon humide, un balai, ou en passant l’aspirateur avec un balai pour les sols durs.

Un parquet massif

Le parquet massif est la version haut de gamme du parquet stratifié. Son prix est plus élevé que les autres types de parquets, ce qui s’explique par sa construction 100% bois massif, donc sa qualité et sa longévité. Il est composé à 100% de matériaux vivants et naturels ce qui nécessite un entretien régulier. Variable selon la finition choisie.

Les balais et les aspirateurs restent les meilleures armes pour enlever la poussière qui se dépose au quotidien. Il peut également être facilement rénové.

Son épaisseur lui permet d’être poncé de nombreuses fois et ainsi de le conserver toute une vie. Cependant, ce type de parquet nécessite de se méfier de son humidité, qui varie avec le taux d’humidité ambiante. Et peuvent provoquer de réels dégâts si elle n’est pas contrôlée (écaillage de la planche, gonflement).

Un parquet stratifié

Le parquet stratifié est défini comme un revêtement de sol en bois d’une épaisseur minimale de 2,5 mm de bois. Comme les autres parquets, nos parquets stratifiés doivent être dépoussiérés régulièrement avec un balai ordinaire, une brosse dure ou un aspirateur.

On évite de trop l’humidifier et on utilise une fois par mois une serpillière humidifiée d’eau chaude pour éliminer complètement les éventuelles traces. Lavez votre parquet stratifié à l’eau chaude au moins une fois par semaine. Il ne laisse aucune trace. Trempez la serpillère dans un seau d’eau chaude et essorez-la. Utilisez un balai et une serpillère légèrement humide pour frotter les sols stratifiés. Une brosse en mousse convient également. Lavez régulièrement la serpillère pour l’humidifier et la nettoyer. Utilisez un chiffon sec en microfibre pour sécher.