monstres de la nature

Les monstres de la nature existent-ils ?

monstres de la nature

Qu’est-ce qu’un monstre de la nature ? Est-ce juste une figure de style, quelque chose que les adolescents disent les uns des autres dans le couloir du lycée ou les monstres de la nature existent-ils vraiment ? Le dictionnaire définit un monstre de la nature comme une chose ou un événement inhabituel, irrégulier ou anormal.

Une personne peut-elle être un monstre de la nature ?

Selon la définition du dictionnaire, toute personne née avec un handicap, une difformité ou une autre différence marquée par rapport à la norme de sa société serait un monstre de la nature. Historiquement, les gens ont pu croire cela. Ils croyaient qu’une femme née avec une irrégularité hormonale qui lui faisait avoir de la barbe au cirque était un monstre de la nature. Des êtres telles que Quasimodo peuvent aussi avoir été considérées comme des monstres de la nature.

Aujourd’hui, cependant, nous pensons différemment. Nous comprenons que tout le monde naît avec des caractéristiques différentes et, en tant que société, nous faisons de grands progrès en acceptant les gens pour ces différences. Les personnes ayant un handicap physique ou mental sont de plus en plus éduquées dans les classes de nos écoles publiques ordinaires. On enseigne à nos enfants à respecter ceux qui présentent des anomalies physiques et à ne pas les traiter différemment des autres.

Les tempêtes, les plantes et les animaux peuvent-ils être des monstres de la nature ?

La réponse courte est oui. Tout ce qui peut être considéré comme un phénomène naturel, tel qu’un événement météorologique, une plante ou un animal qui nait dans la nature et diffère considérablement de la norme, peut être considéré comme un monstre de la nature. Par exemple, si l’orage estival moyen dure 30 minutes, une tempête de 2 heures et une autre de 5 minutes peuvent toutes deux être considérées comme des monstres de la nature.

Le terme monstre de la nature est parfois aussi utilisé pour désigner ce qui est par ailleurs inexplicable. Par exemple, imaginons qu’une fleur fleurisse dans une couleur encore non identifiée et que la plante dépasse toutes les attentes quant à la manière dont une plante se comporterait dans son environnement. Elle fleurit et dure plus longtemps que toute autre plante de son espèce. Ce sont de bonnes qualités, mais les scientifiques ne peuvent expliquer la couleur différente et les caractéristiques résultantes. Malgré son impact positif, les gens peuvent la considérer comme un monstre de la nature.

Les monstres de la nature existent-ils vraiment ?

Certains diront qu’ils n’existent pas car tout ce qui vit, d’un être humain à une plante, a des variations par rapport à ce qui est considéré comme normal. Tout comme les flocons de neige, il n’y a pas deux êtres vivants qui se ressemblent exactement. Par conséquent, il semble injuste de qualifier certaines personnes de monstres de la nature simplement en raison de leurs différences intrinsèques. Peut-être qu’un meilleur terme serait une célébration de la nature.