L’Organisation Maritime Internationale (OMI) et la protection des océans

Face à l’étendue des océans et à leur immense richesse, un seul organisme s’était donné la mission d’en protéger les ressources : l’Organisation Maritime Internationale (OMI). Depuis son siège à Londres, l’OMI se démène sans relâche pour faire en sorte que les océans soient couverts par le plus haut niveau de protection juridique. Explorons comment l’OMI contribue à la protection des océans et ce qu’elle fait.

Savez vous que 8 millions de tonnes de plastique vont dans l’océan chaque année ?

Rôle de l’OMI dans la protection des océans

L’Organisation Maritime Internationale (OMI), fondée en 1948, a pour mission de promouvoir la sécurité et la préservation de l’environnement marin au moyen du développement et de l’application uniformes des conventions internationales conclues sous sa direction. Elle est responsable de nombreux aspects liés à la protection des océans, notamment les mesures de sécurité et de pollution, les conventions sur le droit maritime et les normes techniques relatives aux navires et à leur équipement.

Historique de l’OMI

L’OMI travaille sans relâche depuis plus d’un demi-siècle pour encourager une gestion et une utilisation rationnelles, efficaces et durables des zones maritimes mondiales. Après son adoption par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1974, l’Organisation a réalisé des progrès considérables vers la mise en œuvre globale des règles qui sauvegardent la sûreté et la sécurité maritimes, protègent l’environnement marin et favorisent un commerce maritime mondial prospère.

Objectifs de l’OMI

Aujourd’hui, l’OMI cherche à améliorer la qualité des services rendus aux personnes navigant dans les eaux internationales. L’organisation est tenue de veiller à ce que tous les bateaux commerciaux respectent les standards internationaux convenus entre différents pays afin qu’ils puissent naviguer en toute sécurité, y compris les systèmes de classification des navires ainsi que les procédures internationales visant à protéger contre toute forme de pollutions marines.

Principales initiatives de l’OMI

En outre, l’OMI prend également part à divers projets visant à assurer un bon fonctionnement du transport maritime et se concentre activement sur la prévention au long cours des accidents maritimes grâce à sa promotion continue des normes applicables aux conditions opérationnelles des navires.

Dans ce but, elle développe et applique diverses règles pertinentes couvrant plusieurs domaines, notamment : temps passé en mer ; exigences liées aux manœuvres ; formation et certification des membres d’équipages ; utilisation correcte et adéquate de matières inflammables ; fournir une assistance technique spécialisée pour cerner les problèmes principaux rencontrés par les pays membres ; etc.

Organisation Maritime Internationale (OMI)

Quels sont les événements et activités liés à la protection des océans ?

L’OMI s’engage à promouvoir et à soutenir des initiatives telles que la Conférence des Nations Unies sur les océans qui aura lieu à Lisbonne (Portugal) du 27 juin au 1er juillet 2022, ainsi que la célébration de la Journée mondiale de l’océan le 8 juin 2022. Ces évènements s’inscrivent dans un programme plus large visant à sensibiliser le public aux problèmes liés à l’état actuel et aux défis futurs des océans.

Journée mondiale de l’océan

La journée mondiale de l’océan est une occasion annuelle pour réunir des scientifiques, des industriels et des défenseurs de l’environnement afin de se concentrer sur les progrès accomplis dans les efforts pour préserver nos océans. La célébration comprendra des ateliers et activités destinés à rappeler l’importance des océans pour le bien-être humain, ainsi qu’à discuter les causes et conséquences possibles liées aux menaces qui pèsent sur eux.

Lire aussi :
Suivre le cours de la nature

Autres initiatives mondiales

De nombreuses autres initiatives mondiales sont également organisées par divers organismes internationaux afin de prendre part aux efforts en faveur de la protection et du respect des océans.

Citons notamment la Convention des Nations Unies sur le Droit de la Mer (UNCLOS), qui accorde un accès équitable aux ressources marines, réglemente la gestion durable des stocks halieutiques, protège l’environnement marin et garantit la liberté de navigation ; ainsi que le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), qui travaille pour trouver des solutions innovantes visant notamment à renforcer la prise en compte des impacts socio-environnementaux associés à certaines activités maritime.

Initiatives locales

Il existe également beaucoup d’actions locales visant à protéger les océans contre les effets nocifs causés par une surexploitation et une pollution continue. Beaucoup de ces actions proviennent d’organisations non gouvernementales (ONG) dont le but est de promouvoir une prise en charge responsable et durable des activités maritimes, telle que ‘Surfrider Foundation Europe’ qui travaille depuis 25 ans pour créer un cadre juridique efficace capable d’empêcher l’usage abusif des plages , rivages et zones maritimes européennes .

YouTube video

Défis à relever pour la protection des océans

Malgré les efforts consentis pour protéger les océans, il persiste encore plusieurs menaces. La pollution marine provenant des activités humaines est l’un des principaux défis que nous devons relever en matière de protection des océans. Les différents types de polluants comprennent notamment les produits chimiques, les déchets et le plastique, qui provoquent souvent une destruction irréversible des écosystèmes marins. De plus, la pêche illicite et non réglementée (INR) compromet considérablement la biodiversité marine et affecte fortement le revenu des pêcheurs et des pays côtiers. Enfin, le changement climatique impacte directement la qualité de l’air et de l’eau par la hausse du niveau moyen de la mer, entraînant à terme des inondations fréquentes et une acidification croissante des eaux .

Conclusion sur l’Organisation Maritime Internationale

Le rôle de l’OMI dans la protection des océans est indéniable. Toutefois, pour espérer voir aboutir leurs efforts, il faut que tous les acteurs impliqués collaborent activement afin de relever les multiples défis auxquels font face nos océans aujourd’hui. L’engagement personnel reste un outil puissant dans ce combat et chacun peut prendre part à cette lutte en limitant sa consommation personnelle et en adoptant une attitude durable vis-à-vis des produits qui proviennent directement ou indirectement de ressources marines telles que la pêche commerciale et non durable.

Après avoir exploré comment l’Organisation Maritime Internationale (OMI) contribue à la protection des océans, il est clair que cette organisation a pris de nombreuses initiatives pour aider à combattre les pollutions marines et promouvoir une utilisation durable des mers et océans. Des conventions et réglementations internationales sont en vigueur et des programmes d’action obligatoires ont été mis en place pour encourager le respect des normes maritimes. En outre, l’OMI a joué un rôle important dans la promotion de la Journée mondiale de l’océan 2022, qui permettra aux gens du monde entier de reconnaître la valeur des océans et de se mobiliser pour protéger ce bien commun vital.