problème audition

Quelles sont les principales causes des troubles de l’audition ?

Les troubles de l’audition touchent près de 10 millions de personnes en France. Des jeunes aux personnes âgées en passant par les adultes, toutes les tranches de la population sont concernées par ce phénomène. Ainsi, le vieillissement n’est visiblement pas la seule cause des déficiences auditives. De nombreux autres facteurs sont également en cause. Lesquels ? Je vous les présente dans cet article !

L’exposition aux bruits

L’exposition aux bruits est l’une des principales causes des troubles de l’audition. En effet, les cellules sensorielles de la cochlée (cellules ciliées) sont très sensibles au bruit et peuvent être endommagées lorsque ce dernier atteint une certaine intensité. C’est souvent le cas lorsque vous écoutez de la musique à plein volume avec votre casque ou lorsque vous vous trouvez près des enceintes dans une salle de concert. Une exposition prolongée (plusieurs minutes par jour) à ces bruits peut entraîner progressivement une perte d’audition et des acouphènes : on parle de traumatismes sonores chroniques. Pour prévenir ce type de déficience, je vous conseille de réaliser un bilan complet de votre audition dès que vous remarquez une baisse, même mineure, de vos capacités de compréhension. Vous pouvez effectuer ce bilan gratuitement dans un centre auditif à Paris ou dans n’importe quelle autre ville française. Les troubles de l’audition liés à l’exposition aux bruits peuvent aussi être dus à des sons aigus. Ceux-ci créent d’importants dommages au niveau des structures de l’oreille interne.

L’âge

Selon l’INSERM, près des deux tiers des personnes âgées de plus de 65 ans présentent des troubles auditifs. Nommées presbyacousies, ces pertes d’audition liées à l’âge sont dues au vieillissement des structures internes de l’oreille. La cochlée et les voies nerveuses qui mènent au cerveau sont les plus atteintes. La perte de sensibilité du tympan et des osselets est également en cause. La presbyacousie s’installe progressivement. Ce sont les fréquences les plus aiguës qui sont les premières touchées. Ensuite, le fait de suivre une conversation devient de plus en plus difficile. Cela se manifeste notamment par des difficultés lors de la communication verbale.

trouble audition

Les otites à répétition

Les otites sont des infections qui touchent l’oreille. Elles peuvent être internes, externes, ou moyenne. Dans un cas comme dans l’autre, leur survenance à répétition peut provoquer des troubles auditifs. Dans le cas de l’otite externe par exemple, l’inflammation peut toucher le tympan, la membrane délicate qui fait frontière entre l’oreille externe et l’oreille moyenne. En ce qui concerne l’otite moyenne, la trompe d’eustache (petit tube qui assure la ventilation de la cavité de l’oreille moyenne) est souvent atteinte. Ces différentes structures de l’oreille peuvent être endommagées en cas d’otite chronique. La conséquence est alors une perte d’audition liée à un défaut de propagation du son de l’oreille externe vers l’oreille moyenne. Elle n’est pas souvent définitive et peut être soignée grâce à une prothèse auditive.

L’accumulation progressive de cérumen

Le cérumen est un liquide naturel sécrété par les glandes cérumineuses qui sont présentes dans le conduit auditif. Il permet de garder ce dernier propre et de protéger l’oreille contre les agressions. Toutefois, il arrive que son accumulation progressive forme un bouchon. Cela provoque alors une baisse des capacités auditives par blocage de la conduction des ondes sonores. L’audition est généralement restaurée après l’élimination du cérumen.

L’otospongiose

L’otospongiose est une maladie qui provoque l’ankylose de l’osselet. Elle est caractérisée par l’incapacité des petits os de l’oreille moyenne à vibrer convenablement en raison d’un développement excessif. L’oreille n’arrive ainsi plus à amplifier correctement le son, ce qui provoque une perte de l’audition. Cette affection atteint plus souvent les jeunes femmes. Dans certains cas, elle peut évoluer vers une surdité sévère.

La perforation du tympan

Grâce à ses vibrations au contact des ondes sonores, le tympan est à l’origine de la genèse des impulsions nerveuses envoyées au cerveau. Cette membrane peut se rompre suite à un traumatisme sonore ou un impact. Cette affection est fréquente chez les enfants qui ont tendance à insérer des objets dangereux dans leurs oreilles. Le symptôme le plus immédiat est une déficience auditive de l’oreille concernée.

La maladie de Ménière

Découvert en 1861 par le docteur Prosper Ménière, le syndrome de Ménière est une affection de l’oreille interne (la cochlée et le vestibule) qui occasionne fréquemment une perte d’audition, des vertiges et des acouphènes. Cette maladie se propage généralement à la seconde oreille. Ses causes ne sont pas encore connues avec certitude. Certains spécialistes avancent qu’elle serait due à un excès d’endolymphe (liquide dans lequel baignent les récepteurs sensoriels de l’oreille) dans l’oreille interne.

Les médicaments ototoxiques

Certains médicaments qualifiés d’ototoxiques peuvent causer une déficience auditive neurosensorielle due à des lésions au niveau de l’oreille interne ou du nerf auditif. Il s’agit notamment des antibiotiques aminosides, des diurétiques et de certains médicaments de chimiothérapie. N’hésitez donc pas à contacter votre médecin traitant si vous constatez une baisse de votre audition durant un traitement médicamenteux.

En définitive, de nombreux facteurs sont à l’origine des troubles auditifs. Si certains sont permanents, d’autres peuvent être corrigés à l’aide de prothèses auditives. En cas de doute, n’hésitez pas à effectuer un bilan auditif pour être fixé.