Faire du compost dans un petit espace : le lombricompostage

Le fait de ne pas avoir de place n’est pas une excuse pour ne pas minimiser (et profiter de) ses déchets. Faites votre compost même si vous vivez dans un petit endroit, comme des appartements ou des petites maisons sans jardin, avec la méthode du lombricompostage.

Beaucoup d’entre vous vivent probablement dans des villes, dans des appartements. Certains auront un balcon ou une terrasse, d’autres pas… Quoi qu’il en soit, nous sommes nombreux à vivre dans un petit espace, où tout doit être plus ou moins contrôlé.

Dans un article précédent, nous avons parlé de comment faire un compost naturel dans son jardin, en considérant toujours d’avoir suffisamment d’espace pour installer le bac à compost / composteur. Nous allons maintenant voir une autre façon de faire du compost, sans avoir un grand espace : faire du lombricompostage (ou vermicompostage), c’est-à-dire du compost avec des vers (Eisenia Andreï, Eisenia Foetida ou Eisenia hortensis), qui va générer un engrais appelé humus.

Le grand avantage de cette méthode est que le lombricomposteur peut être placé dans n’importe quel coin (non directement exposé au soleil ou à la pluie), même sur le balcon de l’appartement ; Et ça ne prend vraiment pas beaucoup de place.

La première chose sera de se procurer un lombricomposteur d’appartement. Il existe de nombreuses options pour acheter un modèle prêt à l’emploi. Vous pouvez également fabriquer le vôtre à partir de matériaux assez basiques, comme des plateaux en plastique, des pots ou des contenants en bois.

Les conditions nécessaires au bon fonctionnement du processus sont : qu’il y ait de l’air à l’intérieur du lombricomposteur, c’est-à-dire de l’oxygène (pour que les vers et les micro-organismes puissent vivre et faire leur travail), des déchets organiques (pour qu’ils puissent se nourrir), et une humidité adéquate. Pour cela, il est important d’éviter les températures très élevées (température supérieure à 35º) ou les températures très basses (température inférieure à 5º).

lombricompostage

Comment fonctionne un lombricomposteur d’appartement ?

Un lombricomposteur d’appartement possède plusieurs plateaux empilés. Dans le bac inférieur, ou bac de base, le lixiviat sera collecté. C’est-à-dire le résultat de la dégradation de la matière organique : un engrais organique liquide qui, dilué dans l’eau, est très bon pour les plantes. Ce bac de base possède généralement un robinet pour vidanger l’engrais.

Lire aussi :
Des manières simples de réutiliser les anciens contenants

Ensuite, dans le premier bac perforé (celui qui ira au-dessus du bac de base), vous commencerez à mettre vos déchets organiques pour générer le compost. Pour cela, la première chose sera d’obtenir un substrat où les vers pourront vivre. Si vous avez reçu ou acheté les vers dans un lit de fibres de coco, de fumier ou d’un autre substrat, vous pouvez utiliser celui-ci ; Sinon, vous pouvez vous procurer de la terre forestière et la laisser étalé pendant environ 15 jours avant de l’utiliser.

Il est recommandé de monter un lit de papier journal (sans encre de couleur), écrasé et humidifié avec de l’eau, au fond du bac, et d’ajouter le substrat et les vers par dessus. C’est là que vous enterrerez votre matière organique.

Au fur et à mesure que les plateaux inférieurs se remplissent, vous utiliserez de nouveaux plateaux pour monter de niveau, refaisant ainsi le lit. Les vers remonteront tout seuls (c’est à ça que servent les perforations) pour se nourrir des déchets organiques frais.

Lorsqu’il n’y a presque plus de vers dans un plateau inférieur, cela signifie généralement qu’il n’y a plus de restes organiques à décomposer, et que vous avez déjà votre humus. Vous le laissez sécher quelques jours, puis vous l’utilisez comme engrais pour les plantes ou le sol.

Quels déchets composter lesquels ne pas composter ?

éléments à composter pour lombricompostage
  • OUI : restes de fruits et légumes, coquilles d’œufs, pain et pâtes (en petite quantité), riz, graines, avoine, restes de thé, café (pas trop), papier et carton sans encres colorées, sciure, copeaux, cheveux.
  • NON : viande, poisson, os, produits laitiers, agrumes, aliments transformés, sucre, excréments.

=> Il est préférable de tout couper en petits morceaux, pour accélérer le processus.

Quelle quantité de déchets organiques composter ?

Une moyenne pour un lombricomposteur d’appartement est de 250 gr par jour.

Il ne faut pas suralimenter la population de vers, car ils deviennent improductifs et de mauvaises odeurs pourraient commencer à apparaître.