Manger écologique : conseils, informations et astuces

manger écologique

Si vous menez une vie verte ou cherchez des moyens d’aller plus loin, la nourriture que vous mettez sur votre table peut être quelque chose que vous avez négligé. Manger écologique avec une alimentation respectueuse de l’environnement n’est pas nécessairement compliquée, mais cela implique une certaine prise de conscience et des changements possibles. Les choix alimentaires «durables» sont les aliments qui sont cultivés et récoltés de manière respectueuse de l’environnement. Par exemple, les cultures fortement pulvérisées de pesticides et de fongicides ne sont pas seulement considérées comme moins saines; ces méthodes agricoles conventionnelles entraînent également la “mort” éventuelle du sol (et également de la faune) et un ruissellement toxique.

Voici quelques conseils sur la façon de manger écologique

Prenez une minute et réfléchissez un peu au nombre de sacs à sandwich en plastique que vous avez utilisés au fil des ans. C’est peut-être ce dont vous avez besoin pour comprendre pourquoi il est important de trouver un moyen de manger d’une manière plus respectueuse de l’environnement. Chaque petit changement que vous apportez a le potentiel de faire une énorme différence pour la planète. Des sacs d’épicerie aux bouteilles d’eau, il existe de nombreuses façons d’aider à nettoyer notre environnement et à manger plus écologiquement.

La Terre fournit suffisamment pour satisfaire les besoins de chaque homme, mais pas la cupidité de chaque homme. – Gandhi

Manger plus écologiquement avec les produits de la mer

La question de la durabilité dans la mesure où elle s’applique aux produits de mer est apparue récemment. Le poisson, en particulier le saumon, est considéré comme un aliment très sain et une bonne source de graisses et de protéines saines. Cependant, certains produits de la mer ne sont pas considérés comme durables.

Des espèces telles que l’hoplostète orange (appelée aussi hoplostèthe rouge ou poisson-montre) et la morue de l’Atlantique ne sont pas des choix durables en raison de leurs populations en voie de disparition. Des sources affirment que les moules, le tilapia et les sardines sont, à ce stade, des choix durables de produits de la mer.

Il convient de souligner que le poisson d’élevage n’est pas nécessairement le choix le plus durable; parfois, la capture sauvage est meilleure. En cas de doute, recherchez des poissons capturés dans la nature (ils sont de toute façon considérés comme plus sains) qui ont été certifiés par le Marine Stewardship Council (MSC).

Favoriser les produits biologiques et locaux

C’est une évidence de désigner les produits biologiques comme le choix le plus durable, mais ce n’est pas toujours le cas. Par exemple, si vous choisissez entre un poivron biologique importé de Hollande ou un poivron conventionnel cultivé dans une petite ferme et transporté à seulement quelques kilomètres, ce dernier serait probablement le choix le plus durable. Moins de carburant a été utilisé pour amener le poivron local sur votre marché, et le poivron n’a probablement pas été vaporisé de conservateurs ou de produits chimiques pour le préparer au transport.

Il convient également de se demander si l’agriculteur local utilise des pesticides ou d’autres produits chimiques (il ne le fait peut-être pas, même si le label “biologique” n’est pas appliqué à ses produits).

Et bien sûr, si vous pouvez le faire, cultiver vos propres produits biologiques est un choix écologique.

Consommer moins et de meilleures viandes

L’agro-industrie à grande échelle et l’industrie de la viande sont devenues une forte préoccupation pour les personnes respectueuses de l’environnement dans le monde entier. Le problème avec certains bovins de boucherie est qu’ils sont élevés (ou “produits”) sur de grandes zones d’engraissement qui sont une source de ruissellement potentiellement toxique et insalubre pour l’environnement, et le bœuf nourri à l’herbe peut sembler bon mais également signifier que de vastes zones de forêt ont été défrichées pour faire paître le bétail.

Cependant, la viande bovine nourrie à l’herbe et élevée en plein air est considérée comme un choix durable, tout comme le poulet élevé en plein air. Encore une fois, le local est meilleur : si vous connaissez un chasseur, voyez comment obtenir de la venaison (c’est à peu près aussi libre et nourri à l’herbe que possible !). Vous pourriez également connaître un agriculteur local qui pourrait envisager de vous vendre l’un de ses poulets ou dindes.

Certains experts soulignent que la simple réduction de la viande est également un choix écologique.

Manger écologique : 30 astuces à appliquer

Voici comment manger écologiquement les aliments que vous aimez, mais d’une manière plus verte :

1. Réutilisez les sacs au magasin : la prochaine fois que vous irez au magasin, apportez vos propres sacs réutilisables. Chaque année, les français utilisent des milliards de sacs en plastique qui s’accumulent dans les décharges et occupent d’énormes quantités d’espace. Apportez des sacs réutilisables et faites la différence !

2. Choisissez bien vos emballages : recherchez les emballages qui utilisent le moins de matériaux possibles qui pourraient remplir les décharges. Cela va aider l’environnement car il y aura moins de déchets.

3. N’achetez pas de bouteilles en plastique : les déchets regorgent de bouteilles d’eau et de soda en plastique. Utilisez de l’eau du robinet ou de grandes bouteilles de stockage pour réduire votre empreinte carbone.

4. Achetez biologique : les aliments biologiques sont plus respectueux de l’environnement et n’ajoutent aucun produit chimique à l’eau potable (les pesticides finissent dans les eaux que nous buvons bien trop souvent) !

5. Essayez d’acheter des produits cultivés localement : c’est également extrêmement respectueux de l’environnement car cela génère moins d’énergie de transport, ce qui signifie que moins d’essence est utilisée.

6. Mangez ce que vous achetez : ne gaspillez pas la nourriture que vous achetez, c’est bon pour l’environnement. En France, plus de 40% de la nourriture finit dans les poubelles. Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, plus de 1,3 milliard de tonnes de denrées finissent dans les poubelles chaque année.

7. Si possible, mangez les aliments crus : tous les aliments ne doivent pas être consommés crus, mais de nombreux légumes peuvent être consommés crus, ce qui permet d’économiser de l’énergie sur le gaz ou l’électricité. C’est encore une autre façon de manger écologique et de préserver notre environnement.

8. Mangez des aliments de saison : cela fera moins de transport sur la planète si vous arrêtez de manger des fraises importées lorsque ce n’est pas la saison. Regardez cette page pour connaître les aliments de saison !

9. Cultivez vos propres légumes : en ajoutant des plantes en pot ou une petite parcelle de légumes, vous pouvez avoir facilement accès à des aliments frais, ce qui vous évite finalement un trajet à l’épicerie et vous permet également d’économiser de l’essence. Pensez au moins à ces fines herbes faciles à cultiver, même sur un balcon !

10. Mangez moins de viande : j’en ai déjà parlé plus haut, la viande cultivée industriellement a un grand impact sur l’environnement. Si vous pouvez arrêter pour de bon, c’est mieux. La viande qui a été cultivée industriellement nécessite beaucoup d’énergie. Consommer moins de viande peut vous aider à réduire votre empreinte carbone.

11. Vérifiez que les viandes que vous mangez ne contiennent pas d’antibiotiques : de nombreux animaux élevés pour la viande reçoivent des antibiotiques qui la rendent malsaine. Les antibiotiques et les produits chimiques ne sont pas bons pour les animaux ni pour l’environnement car ils mettent les produits chimiques là où ils ne sont pas utiles.

12. Si vous mangez régulièrement du poisson, il est important de connaître votre poisson : vous devez consulter les guides pour voir quels poissons sont en danger et lesquels ne le sont pas. Vous ne devez pas manger de poisson en voie de disparition. Ce sont les normes établies par le Marine Stewardship Council (MSC).

13. Mangez du poisson pêché en France (ou en Europe) et continuez à acheter du poisson dans les magasins locaux.

14. En ce qui concerne les aliments contenant des produits laitiers, assurez-vous d’acheter des produits sans hormones. Assurez-vous que le bétail n’a été élevé sur aucun type d’hormones artificielles qui peuvent avoir des effets négatifs. Manger écologique c’est aussi bien vérifier les étiquettes des produits que vous achetez !

15. Comme pour tout autre type d’aliment, il est également préférable d’opter pour le biologique avec vos produits laitiers : ce n’est pas seulement bon pour votre corps mais c’est également bon pour l’environnement.

16. Privilégiez le local : les aliments locaux sont meilleurs pour vous et sont moins susceptibles d’avoir été pulvérisés avec des produits qui peuvent vous mettre votre santé et l’environnement en danger.

17. Réduisez le fromage : cela peut vous sembler impossible, mais c’est un moyen de manger écologique. La production d’un kilo de fromage peut produire 5 kilos ou plus de dioxyde de carbone. Si vous adorez le fromage, essayez plutôt d’en acheter à des petits artisans locaux, sur les marchés par exemple !

18. Lorsque vous mangez au restaurant, il est important d’essayer de boire de la bière bière et d’autres boissons de robinet : cela réduit les déchets qui remplissent actuellement nos poubelles.

19. Soutenez les restaurants qui achètent leurs produits sur les marchés locaux : ces restaurants soutiennent les agriculteurs locaux et obtiennent les sources de produits et autres aliments les plus durables. Cela peut sembler une tâche difficile, mais il y en a beaucoup partout en France.

20. Posez des questions : il est normal de demander au directeur du restaurant ou au serveur comment les aliments sont cuisinés et d’où ils viennent. Si beaucoup de personnes en font la demande, cela peut pousser le propriétaire à acheter ses produits bruts de sources naturelles et durables.

21. Lorsque vous mangez de la nourriture à la maison, vous devez utiliser des assiettes ordinaires au lieu de celles en carton ou en plastique, utilisez des serviettes en tissu au lieu de papier, ainsi que pour vos ustensiles. Vous seriez étonné de voir combien vous réduisez en n’utilisant pas de papier et de produits en plastique lorsque vous mangez.

22. Recyclez vos aliments : vous pouvez transformer une grande partie de vos déchets en ressources. Vous pouvez transformer des restes de nourriture en compost pour votre jardin. Il existe de nombreuses options disponibles que vous pouvez utiliser pour manger écologiquement et respecter l’environnement.

23. Si vous pouvez préparer un autre repas à partir des restes, faites-le : bien sûr, vous ne voulez pas manger des aliments qui ont mal tourné. Mais de nombreux restes peuvent servir à faire un nouveau plat !

24. Doublez vos recettes pour que vos restes durent plus longtemps : selon le type d’aliment préparé, les restes peuvent durer de 3 à 5 jours s’ils sont conservés dans des récipients hermétiques et correctement stockés.

25. Recyclez vos produits en plastique, en aluminium et en papier : si vous n’avez pas de ramassage de recyclage à votre domicile, apportez vos matières recyclables à une installation.

26. Lorsque vous préparez le repas d’un pique-nique, utilisez des contenants réutilisables au lieu de sacs à sandwich en plastique et de papier aluminium. Cela réduira vos déchets.

27. L’achat d’aliments en vrac est un bon moyen de réduire l’énergie et le gaz, car vous n’aurez pas à vous rendre au magasin aussi souvent. Cela crée également moins de déchets dans les poubelles.

28. Utilisez votre propre tasse dans la machine à café au travail : de nombreux magasins vendent des tasses réutilisables que vous pouvez acheter. Gardez en une sur vous lorsque vous allez au travail !

29. Cuisinez au moins un repas «local» par semaine : relevez le défi de manger écologique et préparez un repas par semaine composé uniquement d’ingrédients locaux. Appelez vos amis ou essayez d’organiser un dîner de partage de plats locaux qui pourraient s’avérer sains pour notre environnement.

30. Si vous avez beaucoup de fruits et légumes d’été que vous souhaitez utiliser avant qu’ils ne se gâtent, essayez de les conserver afin qu’ils soient à votre disposition toute l’année.

Ce ne sont là que quelques-unes des façons de manger écologique et plus sainement. Cela ne demande pas beaucoup d’efforts. Avec quelques petits changements dans votre vie, vous pouvez faire une grande différence pour l’environnement.