Comment trouver un hébergement écologique pour vos vacances

Comment trouver un hébergement écologique pour vos vacances

Les hôtels et les centres de villégiature sont connus pour avoir une grande empreinte carbone. Il peut être difficile de maintenir un statut écologique dans un hôtel lorsque vous devez accueillir autant de clients qui vont et viennent à différentes heures du jour et de la nuit. Mais ce n’est pas impossible, cependant. Un nombre croissant d’hôtels et de centres de villégiature tentent de faire leur part pour réduire leur empreinte carbone et séduire ces clients respectueux de l’environnement. Vous n’avez donc pas à sacrifier vos méthodes écologiques lorsque vous voyagez. Vous pouvez trouver des endroits où loger votre esprit « vert ». Si vous cherchez un hôtel, un village vacances, un camping ou un complexe écologique, voici comment trouver un hébergement écologique pour vos vacances.

Trouver des hébergements écologiques pour vos vacances

1. Sites de réservation : la navigation sur des sites comme Ecobnb ou Alpine pearls vous aidera à trouver un hébergement durable et respectueux de l’environnement. Les sites internet de voyages de confiance auront également une liste d’hôtels et de centres de villégiature respectueux de l’environnement répertoriés pour votre recherche.

2. Hôtels certifiés LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) : il existe une certification que les hôtels peuvent recevoir pour leurs efforts de respect de l’environnement. Ils sont notés en fonction de ce qu’ils ont fait. Les hôtels sont classés sur une échelle de cent points. Plus la note est élevée, mieux c’est. Il existe un niveau Silver (50-59 points), un niveau Gold (60-79) et un niveau Platinum (80 et plus). De nombreuses grandes chaînes hôtelières ont des hôtels qui ont atteint des niveaux différents de respect de l’environnement. Recherchez cette certification lors de votre réservation.

3. Grandes chaînes hôtelières : la plupart des grandes chaînes hôtelières auront une section sur leur site qui répertorie leurs hébergements respectueux de l’environnement. Leur site internet affichera également leur certification LEED.

4. Envisagez la garde de maison : une autre alternative à l’hôtel est d’être un gardien de maison. Il existe des sites internet que vous pouvez rejoindre où les gens vous « embaucheront » pour rester chez eux pendant leur absence. Lorsque vous faites cela, vous pouvez contrôler votre empreinte carbone beaucoup plus facilement en utilisant une électricité limitée ou en surveillant la quantité d’eau que vous utilisez.

5. Recherchez des logements partagés : voyez si vous pouvez trouver un endroit qui vous permettra de rester avec des habitants, afin de réduire ensemble votre empreinte carbone. Assurez-vous de faire preuve de diligence raisonnable dans vos recherches sur les personnes que vous rencontrez sur internet avant de rester avec elles, pour votre propre sécurité.

6. Évitez les grandes villes : vous aurez plus de chance de trouver des options écologiques et durables pour votre hébergement si vous abandonnez les grandes villes et trouvez un logement plutôt dans une zone moins peuplée. Les grandes villes ont plusieurs grands hôtels, souvent pour accueillir beaucoup de voyageurs. Mais si vous logez dans une ville voisine à la place, vous la trouverez moins encombrée et aussi beaucoup plus écologique dans de nombreuses circonstances.

Même si vous ne pouvez pas trouver un hôtel ou un hébergement à un prix qui vous convient et qui répondra à vos besoins écologiques, vous pouvez toujours faire votre part où vous logez pour réduire votre empreinte carbone. Ne laissez pas les lumières allumées lorsque vous partez, éteignez le chauffage ou le climatiseur lorsque vous n’êtes pas dans la chambre et demandez à l’hôtel de ne pas changer les serviettes et les draps tous les jours. Ce sera un excellent moyen de rester écolo pendant vos vacances.

Comment vérifier si votre logement est écologique

Lorsque vous recherchez un hébergement durable pour vos vacances, il peut être difficile de savoir à quel point un endroit est réellement écologique. Surtout si c’est nouveau pour vous, cela peut être assez déroutant. Heureusement, il y a des labels verts sur les sites de réservation ou d’hébergement qui essaieront de vous convaincre de leurs efforts.

Mais comment savoir s’ils sont vraiment dignes de confiance et ne se contentent pas d’utiliser « éco » comme terme marketing ? Ce phénomène est appelé greenwashing (écoblanchiment). Et malheureusement, c’est une tendance croissante dans l’industrie car la durabilité devient de plus en plus populaire parmi les voyageurs.

De plus, les labels « verts » sont souvent chers. Les grands hôtels peuvent se permettre de les payer, quelle que soit la fiabilité de ces labels dans la réalité. Il en résulte une image déformée des options durables existantes. Ils abusent de la confiance des consommateurs qui essaient de trouver des endroits vraiment respectueux de l’environnement, car ils ne sont pas au courant des pratiques d’écoblanchiment. Ils abaissent également le niveau de ce que les pratiques durables réelles impliquent. Les efforts qui les ont aidés à obtenir ce label pourraient être simplement une égratignure en surface plutôt qu’une partie structurelle de leur mission. Un label vert n’est pas toujours une garantie de pratiques durables réelles.

Pire encore, les petits et véritables projets respectueux de l’environnement sont souvent cachés à la vue des grands acteurs qui ont plus à gagner à maintenir le statu quo. C’est pourquoi il est important de ne pas suivre aveuglément les étiquettes. Découvrez d’autres aspects sur le site internet de l’endroit où vous souhaitez séjourner. Cela vous permettra de vraiment déterminer à quel point leur vision et leurs efforts sont durables.

Reconnaître les greenwashers

Il peut sembler compliqué de savoir si un endroit est coupable de pratiques d’écoblanchiment ou vraiment respectueux de l’environnement. Mais ce n’est pas obligatoire. Je vais partager avec vous quelques fonctionnalités reconnaissables pour vous aider à identifier facilement un hébergement vraiment durable. La bonne nouvelle est que les propriétaires ayant une véritable mission vont très probablement être très transparents sur leur site internet et partager leur histoire. Et bien sûr, écoutez aussi votre intuition.

Propriétaires locaux et politiques durables

Si un lieu appartient localement, cela signifie que les revenus sont réinjectés dans l’économie locale. Mais surtout dans le tourisme, les investisseurs étrangers possèdent beaucoup d’endroits. S’ils transfèrent l’argent à l’étranger, il n’y a pas de développement durable local.

Vérifiez leurs pratiques durables. Est-ce qu’ils ont une politique pour économiser l’eau ? Vous pouvez le déduire en vérifiant si le logement dispose d’un système de mesure qui vous montre combien de temps vous êtes resté sous la douche. Ou en ne lavant pas les serviettes après les avoir utilisées une seule fois.

Construction, énergie et recyclage

Il existe de nombreuses options et matériaux disponibles dans différentes gammes de prix pour construire des bâtiments de manière durable. Ils peuvent même incorporer des matériaux recyclés comme le bois récupéré.

Il en va de même pour les sources d’énergie. L’hôtel utilise-t-il des sources d’énergie alternatives ou renouvelables comme les panneaux solaires ? Essaient-ils d’être éconergétiques ou même neutres en énergie ? Voici des exemples de recyclage que vous pouvez vérifier : utilisent-ils des méthodes de recyclage des eaux grises ? Recyclent-ils les déchets ? Quelle est leur politique concernant le plastique ?

Lien avec la nature

Que font-ils avec les terres entourant le lieu ? Idéalement, il sert de jardin (sauvage) ou pour la production d’aliments issus de l’agriculture biologique. Un autre aspect qui montre leur engagement envers des pratiques durables est leur implication dans les efforts de conservation de la nature ou de la faune. Quels types de projets soutiennent-ils ? Dans quelle mesure sont-ils transparents ? Jusqu’où va leur implication ?

Quelques exemples sont s’ils travaillent pour arrêter la déforestation ou travaillent activement sur le reboisement dans la région. Ils pourraient organiser des nettoyages de plages ou se concentrer sur l’éducation environnementale, entre autres.

Connexion à la communauté

Un endroit vraiment durable se soucie non seulement de la nature mais aussi de la communauté environnante. Idéalement, les populations locales sont employées et reçoivent un salaire équitable, sont traitées avec respect et ont la possibilité de suivre des formations. L’hébergement fournit-il des produits de la communauté environnante ?

D’autres moyens d’autonomiser la communauté sont par exemple en soutenant des projets éducatifs ou de soins de santé directement ou via une collaboration avec une organisation à but non lucratif.

Enfin et surtout

Ne jetez pas toutes les éco-certifications par la fenêtre. Green Key et LEED sont ceux auxquels on peut généralement faire confiance. Green Key se concentre sur la consommation, les déchets, les émissions et les coûts d’exploitation. LEED d’autre part se concentre principalement sur les pratiques de construction écologique.

Cet aperçu complet est plus que suffisant pour vous aider à trouver un hébergement écologique et respectueux de l’environnement pour vos vacances !

Certains éco-pionniers inspirants qui sont très transparents dans leurs efforts sont la première maison d’hôtes zéro déchet du nord de l’Inde, Hara House, le premier hôtel-dôme Eco Camp en Patagonie au Chili et Bambu Indah à Bali en Indonésie.

Voilà, vous savez maintenant comment trouver un hébergement écologique et respectueux de l’environnement pour vos vacances !